Un monde à [ré]inventer

– Mars 2017 –

Voilà près de deux mois que nous avons pu enfin dire adieu à cette année terrible que fut 2016 et c’est enfin le moment pour moi de vous faire part de cette furieuse envie, pour cette année déjà  entamée, de retrouver l’espoir, le progrès social et la paix. Car, oui l’année 2016 aura été terrible…

Terrible avec l’attentat de Nice et l’assassinat du père Hamel de St Etienne-du-Rouvray. Terribles  auront été les images des réfugiés, terrible aura été la réalité de la jungle de Calais évacuée, dans de bonnes conditions en grande partie grâce à la CCAS.

Terrible aura été cette année 2016 avec un recul sans précédent de nos conquis sociaux et de la démocratie, d’une main à grand coup de 49.3. Alors, ne devons-nous pas [ré]inventer notre avenir, dès maintenant ? 2017 nous  propose plusieurs temps forts pour changer les choses.

Mobilisons-nous et approprions-nous ces moments incontournables pour retrouver une société de solidarité, de justice, insoumise à la cupidité insatiable des « ultra-possédants », où les citoyens et salariés cessent définitivement d’être humiliés, dépecés. 2017 écrira les 5 prochaines années par de nouvelles élections présidentielles  et législatives. Souhaitons que les mots retrouvent enfin leur sens, que cessent les impostures et disons le haut et fort : le progrès social n’est pas compatible avec les politiques d’austérité de ces deux derniers quinquennats !
Cette austérité, vous le savez, nous l’avons subie une nouvelle fois dans nos entreprises, et notamment avec un taux à 0 % d’augmentation du Salaire Nationale de Base : du jamais vu depuis 1947 ! Au mois de janvier, plusieurs mouvements sur les salaires ont vu 60 % de grévistes sur la région. Nous n’avons pas laissé les représentants des directions, assurés de leurs positions, sans leur parler des Activités Sociales et sans leur rappeler également que notre commission Action Sanitaire et Sociale se substituait aux directions en finançant des aides à nos collègues en grande difficulté… Le bien-être des agents passe par les Activités Sociales.

2017 verra aussi s’organiser d’autres élections, celles de nos CMCAS. Là aussi, nous devrons porter haut nos valeurs et construire un projet qui rassemblera tous les bénéficiaires actifs et inactifs, jeunes ou moins jeunes. 2017 s’emparera d’autres combats à mener, notamment sur notre protection sociale. En effet, la CAMIEG, qui va fêter ses 10 ans cette année, est de nouveau sur la sellette. Un rapport de l’IGAS (l’inspection générale des affaires sociales) pose la question-même de l’existence de notre caisse d’assurance maladie. Nous rappellerons au Ministère que la Camieg ne coûte rien à la Nation et qu’elle a récemment participé à la solidarité nationale par une contribution de 175 millions d’euros au régime général.

Je tiens à remercier les élus de SLVie, commissions et sections qui ont su proposer des activités nouvelles avec des budgets de nouveau en baisse. Le budget 2017 a été amputé de 65 000 euros et un nouvel effort supplémentaire leur a été demandé.

Gageons que 2017 continuera d’être marquée par votre combativité, sans aucune résignation. Nous pouvons réinventer le monde, et pour cela, nous le créerons ensemble.

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » – Albert Einstein.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2022 CMCAS Franche-Comté

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?